L’histoire de l’Orchestre

Fondé en 1947, l’Orchestre Symphonique de Lyon est composé de plus de 70 musiciens de 18 à 93 ans. Il est le théâtre de véritables moments de vie associative, où nos membres partagent plus que de la musique.

L’Orchestre Symphonique de Lyon est un orchestre associatif fondé en 1947 par Joseph Zuccone, violoniste de l’Opéra de Lyon. Lui ont succédé Marcel Canaud, Raymond Jarniat, puis Guillaume Bourgogne en co-direction avec Agathe Simon. Depuis 2001 Jean-Pierre Prajoux en assure la direction.

Depuis maintenant 70 ans, l’Orchestre Symphonique de Lyon diversifie son programme, mêlant la musique classique aux œuvres contemporaines. Il interprète également un large répertoire de musiques de films, des anciens indétrônables (Le Fantôme de l’Opéra, compositions pour le cinéma d’Enio Morricone, de Vladimir Cosma, etc.) aux plus récents (Pirates des Caraïbes, Le Seigneur des Anneaux, Harry Potter, etc…).

L’orchestre a accompagné de nombreux chœurs et solistes dont l’Ensemble Vocal de Mougins (06) en 2017, la violoncelliste Marianne Pey et le violoniste Mathieu Schmaltz en 2014 pour le Double Concerto pour violon et violoncelle de Brahms, ou le ténor Patrick Garayt en 2012.

Outre son traditionnel concert annuel, l’orchestre participe à de nombreuses manifestations culturelles, souvent pédagogiques ou au profit d’œuvres humanitaires. C’est dans ce cadre qu’a été réalisé le grand projet Dogora d’Etienne Perruchon, donné notamment au Zénith de Clermont-Ferrand et au Parc des Expositions de Villefranche-sur-Saône et réunissant plus de 110 musiciens et 400 choristes adultes et enfants.

L’orchestre prend également part à des échanges avec l’étranger. En juillet 2016, les musiciens de l’OSL ont accueilli l’orchestre Aotea Youth Symphony venu de Nouvelle-Zélande pour un concert exceptionnel devant le théâtre des Célestins, dans le cadre du festival Tout le Monde Dehors. L’OSL s’est notamment produit en Allemagne, Suisse, République Tchèque, Hollande et Angleterre.

De grands événements sur des lieux emblématiques et prestigieux lui sont confié : la place des Célestins et la place des Terreaux pour la Fête de la Musique de Lyon, l’Esplanade du temple d’Auguste et Livie à Vienne (38) pour les Journées Gallo-romaines du musée de Saint-Romain-en-Gal, le Zénith de Clermont-Ferrand et le Parc des Expositions de Villefranche-sur-Saône pour des projets pédagogiques musicaux colossaux avec les écoles et collèges des académies, entre autres.

 

 

Une réflexion sur « L’histoire de l’Orchestre »

Les commentaires sont fermés.